Un réseau engagé et militant pour l’Agriculture paysanne

Créée par ADEAR du Lot le 12/07/2021 et actualisée le 03/08/2021

Médecine manuelle pour ovins, caprins, bovins

Objectif :
Permettre aux participants : <br /><br />
- d'approfondir leur connaissance anatomique et physiologique des ruminants ;<br /><br />
- de mieux évaluer les pathologies de leurs animaux ;<br /><br />
- de connaître des gestes simples pour soulager quelques pathologies courantes ;<br /><br />
- de s'orienter vers le bon professionnel (vétérinaire, pareur, ostéopathe).

Enjeux :
La médecine manuelle permet de poser un regard différent sur son troupeau et d'observer plus finement ses animaux. L'apprentissage d'un toucher thérapeutique modifie la relation homme-animal et c'est toute la dynamique de l'élevage qui en bénéficie au final.

Pre-requis :
Aucun pré-requis nécessaire

Contenu :
- Bases de l'anatomie animale ;
- Découverte du mouvement respiratoire primaire ;
- Mise en pratique.

Modalité d'enseigenment : présentiel

Références qualités : datadock

Date Lieu Intervenant
16/11/2021
09:30 - 17:30 (7hrs)

46
Sophie BEAUME, vétérinaire ostéopathe, GIE Zone Verte
25/11/2021
09:30 - 17:30 (7hrs)

46
Sophie BEAUME, vétérinaire ostéopathe, GIE Zone Verte

Modalités d'accès : Les modalités d’accès seront précisées lors de la confirmation d’inscription, 10 jours avant la formation.


Organisateur(s)
ADEAR du Lot


Financeur(s)
DatadockPôle EmploiVIVEA

Informations pratiques

Durée de formation 2 jour(s)

Date limite d'inscription
16 nov 2021

Tarifs
gratuit pour les agriculteurs eligibles VIVEA
Nos formations sont à prix libre pour les personnes non éligibles.

Responsable de stage
Aurore Péguin
formation-adearlot@orange.fr
ADEAR du Lot
Place de la Halle
46320 ASSIER

Tel. 07 86 81 56 50
N° d'organisme de formation : 73 46 00282 46

Pour réussir votre formation, notre organisme est en capacité d’adapter ses prestations aux éventuelles situations de handicap, temporaires ou permanentes. Merci de nous contacter afin d’étudier ensemble les possibilités d’adaptation.

Repas partagé