ADDEAR 12 Pour des paysans nombreux dans des campagnes vivantes !

Juin 2021 | Imaginer le Champ des Possibles : des idées pour transmettre !

Après une année d’interruption en 2020, l’ADDEAR a relancé son action « Imaginons le Champ des possibles » qui vise à mettre en lumière le large éventail des possibilités qui s’offrent aux futurs cédants lorsqu’ils réfléchissent à la transmission de leurs fermes.

Petite nouveauté 2021 : c’est avec les 16 étudiants des BPREA PPAM et Caprin du lycée agricole François Marty de Monteils, dans l’Ouest Aveyron, que l’action a été réalisée. Ce travail leur a permis de se confronter à la réalité paysanne tout en se projetant sur une potentielle reprise.

Première étape de cette semaine riche en émotions, la visite des fermes de Joël Fastré (paysan-meunier et éleveur bovin à Sauveterre-de-Rouergue) et de Chantal et Patrick Fastré (producteurs de pommes de terre à Castanet) a eu lieu le 8 juin dernier. L’occasion pour les étudiants de prendre le pouls de ces deux fermes, de comprendre les enjeux et les motivations des projets de transmission qui entourent cette famille et leurs deux fermes.

Les étudiants, appuyés d’une partie de leurs professeurs et de deux accompagnateurs de l’ADDEAR, se sont ensuite retrouvés 3 jours durant, du 14 au 16 juin, pour mettre à plat le diagnostic de l’existant puis pour établir 3 scenarii de reprises potentielles. Un travail qui les a conduit à aborder des aspects aussi multiples et variés tels que la faisabilité économique et agronomique des projets imaginés, la charge de travail, les modalités de transmission, la question du logement, le financement d’une reprise…

Le 17 juin, le fruit de ces 4 jours de travail a fait l’objet d’une restitution publique en présence de personnes extérieures (élu, agent territorial, cédant, professeur…) suivie d’un temps de débat sur la problématique de la transmission en Aveyron, et plus particulièrement sur le Ségala.

Qui sait, comme le proposait les scénarii, peut-être verra-t-on un jour un atelier de boulangerie se développer sur une des fermes étudiées ? Ou un projet de chèvres angora ? Peut-être ce sera tout à fait autre chose, mais ce qui est sûr, c’est que ces fermes, comme beaucoup d’autres, présentent de nombreux possibles si tant est qu’on s’autorise à les imaginer !

 

Plus d’informations sur cette action

Erwin Daragnès, accompagnateur transmission | erwin-daragnes@addear12.com | 05 65 67 44 98

Actualités
Evénements