ADDEAR 12 Pour des paysans nombreux dans des campagnes vivantes !

L’accompagnement à la DJA

DJA : une autre voie pour s’installer avec les aides, se faire accompagner par l’ADDEAR 12

Le Parcours à l’installation en agriculture, ce qui se fait normalement / qu’est ce que c’est ?

Ce parcours consiste à demander la DJA (Dotation Jeune Agriculteur), une aide de l’État conditionnée à des règles européennes, versée au jeune agriculteur (c’est-à-dire avoir moins de 40 ans et un diplôme agricole) pour lui permettre de toucher un revenu les premières années de son installation. Le parcours actuel préconise, en échange du versement de cette aide, des engagements de la part du jeune agriculteur, notamment atteindre un SMIC issu de ses revenus agricoles au bout de 4 ans.

Le porteur de projet se rend au PAI (Point Accueil Installation) à l’ADASEA d’Oc. Après le remplissage d’un autodiagnostic par le Porteur de projet, le PAI lui propose un RDV avec 2 conseillers pour élaborer un Plan Professionnel Personnalisé (PPP ou 3P) : formations et/ou stage conseillés ou obligatoires, et un stage de 21h obligatoire. En parallèle, un conseiller de la chambre élabore avec lui son prévisionnel économique sur 4 ans, pièce maitresse pour la demande.

Nombreux diront que c’est un parcours long et fastidieux, qu’il y a de nombreuses démarches à mener de front et qu’il est difficile de prévoir sur 4 ans, surtout en agriculture ! Nombreux aussi avoueront ne pas comprendre totalement leur chiffrage prévisionnel, lors du dépôt de leur demande.

L’originalité de l’ADDEAR 12 : le collectif

Depuis 2012, l’ADDEAR accompagne les porteurs de projets à la réalisation de leur Plan d’Entreprise (PE). L’accompagnement se fait en collectif pendant 6 jours où les porteurs de projet peuvent échanger sur leur projet ce qui leur permet de confronter leur prévisionnel et les informations plus techniques. Vient ensuite une phase d’accompagnement en individuel qui permet d’affiner le projet avant le dépôt du dossier. Une visite de ferme avec un paysan tuteur est aussi au programme et permet d’avoir les conseils personnalisés d’un paysan expérimenté. L’ADDEAR assure également le lien entre la DDT, les banques et le porteur de projet, pendant la période d’examen du dossier par la DDT avant l’envoie de celui-ci à la Région Occitanie. C’est la région, aujourd’hui, qui octroie la DJA.

L’éthique de l’Addear : autonomie du porteur de projet. Les Porteurs de Projet sont maîtres de leur projet. Ce sont eux qui font leur prévisionnel économique (PE). Il s’agit souvent des projets en création mais de plus en plus de jeunes en reprise familiale et/ou en installation sociétaire se font accompagner pour leur PE et leur dépôt de dossier de demande de DJA. Toutes les productions sont représentées, des plus classiques (ovin lait, bovin viande…) au plus atypiques (caprin viande, production d’eau de vie…).

L’atout/intérêt de cette méthode : Cela permet de prendre du recul par rapport à son projet, le voir avec des yeux extérieurs (l’accompagnateur, les autres porteurs de projet pendant la phase en collectif et le paysan tuteur). Les questions et/ou bons plans fusent dans le groupe lors des nombreux échanges (cohérence du projet et de la vie privée, circuits commerciaux, recherche de devis, et de fournisseurs, …). Le regard des autres sur son dossier accélère considérablement le travail, rassure aussi beaucoup car on se rend compte que l’on a tous les mêmes interrogations, moments de doutes puis se dégage une motivation générale et une émulation de groupe.

Depuis 2012, l’ADDEAR 12 a déposé plus d’une centaine de dossiers de demande de DJA, aucun n’ayant été refusé. Si vous souhaitez demander les aides de l’État, n’hésitez pas à nous solliciter. 3 sessions par an (janvier-mars, avril-mai puis septembre-novembre) sont organisées, mais se remplissent très vite !

 

Au programme tout au long de l’accompagnement PE/DJA de l’ADDEAR 12 :

6 journées de formations collectives (une fois par semaine)

  • les étapes du parcours à l’installation aidée (avant, pendant et après)
  • les engagements du JA, les avenants
  • prise en main du logiciel et travaux pratiques (temps individualisé) ; et des
    modules adaptables
  • témoignages de paysans
  • analyses des résultats prévisionnels et indicateurs économiques
  • intervention d’un banquier

Une visite sur la ferme avec un paysan tuteur (choisi par le porteur de projet)
L’impression et le dépôt du dossier à la DDT
Le suivi du dossier du dépôt jusqu’au passage en Commission Permanente régionale
Selon les besoins, un entretien téléphonique post CP.

 

Contact

Pour plus d’informations sur l’accompagnement à la DJA, vous pouvez contacter une de nos accompagnatrices :
Maïté Gerber | 05 65 67 44 98 | maite-gerber@addear12.com
Laura Bousquet | 05 65 67 44 98 | laura-bousquet@addear12.com

Nos financeurs

Contact

ADDEAR 12
La Maison des Paysans
7 Côte d’Olemps
12510 Olemps

Téléphone : 05 65 67 44 98
Evénements