ADDEARG Réseau de l'agriculture paysanne du Gard

L’agriculture paysanne

L’Agriculture paysanne permet à un maximum de paysannes et de paysans réparti.e.s sur tout le territoire de vivre décemment de leur métier, en produisant sur une exploitation à taille humaine une alimentation saine et de qualité, accessible à tous et toutes, sans remettre en cause les ressources naturelles de demain.


Construit dans le sens de l’intérêt général et raisonnée à long terme et de manière globale, le projet d’Agriculture paysanne est une réponse aux enjeux actuels et futurs de la société. Le maintien de paysan.ne.s nombreux.euses est une condition incontournable pour initier une transition agroécologique des fermes, qui a pour conséquence le respect de la nature, du climat, des Hommes et des animaux, et la production d’une alimentation saine et de qualité. L’Agriculture paysanne soutient notamment la relocalisation de l’alimentation, et la création de valeur ajoutée sur les fermes et dans les territoires. Elle est en ce sens un vecteur de développement économique local, et doit s’appuyer sur la recherche de partenariats de par ses interactions avec la société.

L’Agriculture paysanne participe avec les citoyennes et les citoyens à rendre le milieu rural vivant et à préserver un cadre de vie apprécié par toutes et tous.

Les 6 thèmes de l’agriculture paysanne :

Les 10 principes politiques de l’agriculture paysanne :

Ce sont les repères politiques fondamentaux qui orientent les décisions politiques ainsi que la finalité des pratiques sur le terrain. Pour le.a paysan.ne, il.elle.s sont la boussole qui le.a guide dans sa pratique quotidienne de l’agriculture et dans son analyse du monde agricole.
- Principe n°1 : Répartir les volumes et les moyens de production afin de permettre au plus grand nombre d’accéder au métier et d’en vivre
- Principe n°2 : Appliquer la souveraineté alimentaire ici et ailleurs
-  Principe n°3  : Respecter la nature et le climat
- Principe n°4  : Valoriser les ressources abondantes et économiser les ressources rares
- Principe n°5  : Rechercher la transparence dans les actes d’achat, de production, de transformation et de vente des produits agricoles
- Principe n°6  : Assurer la bonne qualité gustative et sanitaire des produits pour tout le monde
- Principe n°7 : Viser le maximum d’autonomie dans le fonctionnement des exploitations agricoles
- Principe n°8 : Rechercher les partenariats avec d’autres acteurs du monde rural
- Principe n°9 : Maintenir la diversité des populations animales élevées et des variétés végétales cultivées
- Principe n°10 : Raisonner toujours à long terme et de manière globale