Une structure engagée pour le territoire en faveur d'une agriculture à taille humaine

La Maison des semences paysannes

Qu’est-ce qu’une maison des semences paysannes

Il ne s’agit pas d’une structure physique, mais d’une dynamique décentralisée où le savoir-faire et les semences sont chez les paysans dans une démarche de sélection participative.
Le mot « maison » symbolise ainsi un lieu d’échange et de partage où les paysans et jardiniers développent et défendent collectivement des pratiques paysannes de conservation, de sélection, et d’échanges de semences.

Il existe une quarantaine de Maisons des Semences Paysannes en France. C’est dans les années 2000 que les paysans et les jardiniers se sont organisés pour faire renaître le partage du patrimoine semencier, conservé depuis toujours dans quelques champs et conservatoires.

Par ces objectifs est né le Réseau des Semences paysannes : un groupe national qui rassemble plus de soixante-dix organisations impliquées dans la promotion et la défense de la biodiversité cultivée et des savoir-faire associés.


Comment est-elle née en région Centre

Les souhaits d’autonomie semencière, et de conservation de la biodiversité des paysans de la région Centre ont conduit à l’apparition de groupes de producteurs dans les départements, d’abord dans l’Indre (36) puis l’Indre-et-Loire (37) autour du maïs population.

En parallèle, la dynamique nationale du Réseau Semences Paysannes était lancée et plusieurs groupes locaux ont émergé et se sont essaimés dans nos départements.

Le besoin d’une coordination régionale des groupes départementaux a conduit à la structuration d’une Maison des Semences Paysannes Régionale

Rôle de la Maison des Semences Paysannes de l’ARDEAR Centre-Val de Loire

La Maison des Semences Paysannes de l’ARDEAR assure la diffusion et la conservation des semences paysannes cultivées par, pour et chez les paysans dans une gestion collective de la biodiversité en réseau. Elle accompagne les paysans dans la recherche de semences paysannes céréalières et de variétés locales correspondant à leur terroir et objectifs de production. Les animateurs assurent un accompagnement pour passer d’un petit lot de semences, à la sélection puis la production à travers des essais expérimentaux en blé et maïs et tournesol population.

La Maison des Semences Paysannes de l’ARDEAR permet l’organisation de formations et réunions / chantiers collectifs pour partager l’histoire et les savoir-faire associés et indissociables des semences paysannes.
C’est la dimension collective et participative de cette dynamique qui permet de répondre aux besoin d’autonomie semencières des paysans.

Dans un contexte juridique très industrialisé et défavorable à ces pratiques, le rôle de la Maison des Semences Paysannes est aussi d’œuvrer à la reconnaissance juridique et scientifique des pratiques paysannes.

Vous souhaitez participer au projet ? Contactez nous par mail : msp@ardearcentre.org ou par téléphone au 02 54 43 32 94.

Des programmes régionaux

C’est par le programme SPEAL « Sélection participative des espèces annuelles et ligneuses » (2013-2019) mené avec l’INRA d’Orléans, le réseau Inpact (...)

Des dynamiques départemenales

En Eure-et-Loir (28) : • Blé population et apparentés Quelques producteurs sont impliqués dans la dynamique régionale de blés populations, les (...)
Contact

Maison de l’Agriculture
24, rue des Ingrains
36022 Châteauroux Cedex

Téléphone : 02 54 61 62 40